Pourquoi la Nouvelle-Zélande ?

Roissy, 24 janvier 2018. Je me dirige pleine d’entrain vers le comptoir d’enregistrement des bagages, mon sac à dos bien trop chargé sur le dos. Direction ma nouvelle vie de voyageuse à temps plein. Après plusieurs semaines de stress et de questionnements du genre « Mais que fais-je de ma vie ? » ou encore « Je suis bien à Rennes finalement dans mon appartement avec mes amis… » ; des semaines où je suis passée par toutes les étapes émotionnelles, de la hâte aux larmes… J’ai quitté ma Bretagne natale et pris la route vers Paris avec mes deux amies. Je me sens légère en me dirigeant vers mon avion. Enfin je réalise mon rêve, après 6 ans passés sur les bancs de la fac, à repousser ce projet.

Paris, New Delhi, Sydney, Auckland.

J’ai très vite rencontré d’autres voyageurs. Au fil des discussions, cette question revient régulièrement : « Et toi, pourquoi la Nouvelle-Zélande ? »

Au début du voyage, je ne savais pas comment y répondre. « C’est le bout du monde quoi. Ca fait rêver. »

Après quelques mois ici, je pense comprendre comment j’ai fait ce choix. 5 ans auparavant, j’étais en Australie pour 3 mois. En quittant le pays des kangourous, je me suis secrètement promis de revenir en Océanie un jour dans ma vie. L’Australie m’avait marquée par la gentillesse et la simplicité des locaux et j’ai voulu retrouver ce style de vie en Nouvelle-Zélande.

Bretonne, j’adore l’océan. La montagne m’attire également. J’ai rarement l’occasion d’aller m’y balader, et la vue de pics enneigés m’impressionne. Quoi de mieux que deux petites îles montagneuses pour combler ces envies ? Justement, c’est également la petite taille du pays qui va me permettre d’en faire facilement le tour en une année. La vie en van est un rêve, et je me vois déjà au volant de ma maison ambulante arpenter les routes entre mer et montagnes. Je réfléchis. En réalité, il y a pleins d’autres raisons : les terres du Seigneur des Anneaux, la culture maori, les volcans, la faune…

Ma première réponse n’était ce cependant pas si éloignée de la réalité. Faut-il vraiment avoir une raison pour vouloir visiter un pays ? Avouez, la Nouvelle-Zélande, le bout du monde, ça fait tout simplement rêver non ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :